Bubble Tea : où en boire à Paris ?

 Allez aujourd’hui je vous parle enfin du bubble tea, cette boisson taïwanaise qui m’a littéralement conquise !
Bubble_Tea_by_thejuliatheory
Le bubble tea aussi appelé boba ou encore thé aux perles (pearl tea) est le savant mélange de thé (noir, vert ou blanc) + soit du lait parfumé, soit du jus de fruit + des boules/perles de tapioca.
Le tout servi avec une paille taille xxl pour attraper les perles de tapioca noires qui stagnent au fond. Sensation étrange garantie car l’on boit mais en même temps on aspire les billes molles qu’il faut mâcher… A déguster froid ou chaud selon vos goûts !
La question est désormais de savoir, où en boire à Paris ???
Voici les quatre adresse que je connais pour déguster ce fameux bubble tea (attention elles ne sont pas classées par ordre de préférence):
zenzoo

– La première et sûrement la plus connue est Zen Zoo situé 13 rue Chabanais 75002 Paris (Pyramides).
J’ai testé les saveurs banane et noix de coco. Ils sont bons mais pas exceptionnel, je trouve que les parfums ne sont pas assez présents…

De plus, dû à sa notoriété, la file d’attente est plutôt longue (plus de 20 minutes pour être servie, il ne faut donc pas être pressé !
Par contre, le restaurant à l’air vraiment sympa, à tester…
Comptez 4,50 euros pour 33cl (petit modèle).
bubble_quincampoix
– La deuxième est sans aucun doute mon adresse préférée : Bubble Tea au 15 Rue de Belleville 75019 Paris (Belleville). Je n’ai jamais été déçue et leur bubble tea au taro est une véritable tuerie ! Niveau ambiance, on se retrouve dans un resto asiatique où toute la famille est mise à contribution, l’accueil et le service sont parfaits et la gentillesse est de mise ! De plus, en à peine 5 minutes on est déjà servi, quasiment pas d’attente pour cet endroit méconnu…
Possibilité de prendre sur place ou à emporter.
Comptez 5 euros pour un 50cl (grand modèle).

– La troisième est une adresse que j’ai découvert très récemment : Bubble-T – 17, rue Quincampoix 75004 Paris (Chatelet Les Halles).

L’endroit est adorable, un salon de thé chaleureux et convivial.
Beaucoup de parfums proposés, le choix a été difficile mais j’ai finalement opté pour un thé aux perles saveur spéculoos. Le goût est bien présent, rien à redire.
Possibilité de le prendre à emporter ou sur place avec pourquoi pas une part de gâteaux (cheesecake, carrot cake) qui ont juste l’air délicieux !
Le petit modèle est à 3,50 euros (et vous aurez même droit à une carte de fidélité).
– La dernière adresse que je connais est le Kikoumaru-Café 43-45 rue de la Roquette 75011 Paris (Bastille).
Je ne l’ai pas encore testé mais je sais que cette épicerie japonaise s’est mise depuis peu au bubble tea. Une nouvelle corde à leur arc en plus de leur comptoirs salé/sucré. Par contre, j’ai eu de très bons échos alors je ne tarderai pas à y aller !

Si vous connaissez d’autres adresses, je suis preneuse ! Sur ce, bon Bubble Tea !

L’échelle de Beaufort

Explications générales

L’échelle de Beaufort comporte 13 degrés (de 0 à 12). C’est une échelle de mesure de la vitesse moyenne du vent sur une duree de dix minutes.

Cette échelle a pour avantage de permettre l’estimation de la vitesse du vent à partir de l’observation des effets du vent sur la surface de la mer (et sur les côtes, si on les voit !).

L’échelle de Beaufort mesurant une vitesse moyenne il est incorrect de dire “un vent de 5 beaufort avec des rafales à 6″.

Notez qu’à partir de force 7 un bulletin special est emis par le CROSS (Centre Regional Operationnel de Surveillance et de Sauvetage) à la VHF.

L’echelle de beaufort

Source Meteo France
Degrés Termes descriptifs français (anglais) Vitesse moyenne en noeuds Vitesse moyenne en km/h Etat de la mer
0 Calme (calm) < 1 kt < 1 km/h comme un miroir
1 très légère brise (light air) 1 à 3 kt 1 à 5 km/h quelques rides
2 légère brise (light breeze) 4 à 6 kt 6 à 11 km/h vaguelettes ne déferlant pas
3 petite brise (gentle breeze) 7 à 10 kt 12 à 19 km/h les moutons apparaissent
4 jolie brise (moderate breeze) 11 à 16 kt 20 à 28 km/h petites vagues, nombreux moutons
5 bonne brise (fresh breeze) 17 à 21 kt 29 à 38 km/h vagues modérées, moutons, embruns
6 vent frais (strong breeze) 22 à 27 kt 39 à 49 km/h lames, crêtes d´écume blanche, embruns
7 grand frais (near gale) 28 à 33 kt 50 à 61 km/h lames déferlantes, traînées d´écume
8 coup de vent (gale) 34 à 40 kt 62 à 74 km/h tourbillons d´écume à la crête des lames, traînées d´écume
9 fort coup de vent (severe gale) 41 à 47 kt 75 à 88 km/h lames déferlantes grosses à énormes, visibilité réduite par les embruns

Introduction: Anticyclone et dépression

Nous ne soulignerons jamais assez l’importance de connaitre la météo de votre bassin de navigation avant de sortir en mer. Pour une navigation cotière, la prise de la météo peut être suffisante. En revanche, elle ne l’est pas pour une navigation hauturière. Il va donc falloir vous familiariser avec les moyens de réception de la météo à bord: bulletins VHF, BLU, internet.

Pour vous aider à comprendre la météo marine et ainsi ne pas vous faire pieger par du gros temps, vous aurez besoin de connaitre les bases de la météo. Commençons ce travail par la définition des deux élements météorologiques que vous rencontrerez tous les jours: les anticyclones et les dépressions.

Les anticyclones

Un anticyclone est une zone de hautes pressions. La pression athmospherique est mesuree en hectopascals (hPa). Le sens de rotation des vents le composant est fonction de la force de Coriolis ce qui veut dire que dans l’hémisphère nord, les vents tourneront dans le sens des aiguilles d’une montre (sens horaire), alors qu’ils tourneront dans le sens anti-horaire dans l’hémisphère sud.

Les anticyclones sont généralement associés au beau temps (temps clair, ou nuages de beau temps comme les cumulus ou stratocumulus).  Par contre, il n’est pas rare de rencontrer du brouillard la nuit, causé par le refroidissement de la couche inférieure de l’anticyclone, ce qui entraine la formation de condensation de la vapeur d’eau: le brouillard.

Les dépressions

Une dépression est une zone de basses pressions. Le sens de rotation des vents le composant est aussi fonction de la force de Coriolis et est inversée par rapport à un anticyclone: les vents souflent dans le sens anti-horaire dans l’hémisphère nord, et dans le sens horaire dans l’hémisphère sud.

Les dépressions sont synonymes de mauvais temps (formation de nuages et de précipitations).

Ce qu’il faut retenir

Hémisphère nord Hémisphère sud Temps
anticyclone sens horaire sens anti-horaire beau temps, sec, nuages de beau temps
dépression sens anti-horaire sens horaire mauvais temps,précipitations, forts vents

Les cafards a bord

Tous les navigateurs dans les parties chaudes du globe savent qu’attraper des cafards a bord est tres rapide, et qu’il est difficile de s’en separer, tant ces petites betes ont la capacite de se reproduire a vitesse supersonique.

Le cafard, ou cancrelat (appelé aussi ravet aux antilles) est une blatte. Ces betes la peuvent rester un mois sans boire ni manger, et peuvent vivre jusqu’a 45min sous l’eau.  Fait étonnant aussi, un cafard décapité peut vivre 7 a 9 jours… et peuvent résister a des doses de produits chimiques léthales pour l’Homme. Oui mais alors, comment en venir a bout ?

Se debarasser des cafards

Il existe de nombreux moyens, plus ou moins efficaces, plus ou moins simples a mettre en oeuvre:

  • les maisons pieges a cafards
  • aérosol d’insecticide, avec les inconvénients que cela implique (récipient sous pression a bord)
  • enfummage du bateau, mais cela vous interdit d’y mettre les pieds pendants quelques jours
  • temperature extreme (-10 degres)

Nous, nous utilisons une autre methode, plebicitée par beaucoup de grands voyageurs: le mélange de lait concentre et d’acide borique.

Mélangez du lait concentré sucré (en berlingot de préférence) avec de l’acide borique que vous aurez acheté en pharmacie. La pate ainsi constituée doit ressembler a un vieux malabar.  Disposez ensuite la pate dans des petits récipients (des bouchons de bouteilles feront tres bien l’affaire, ou dans des morceaux de papier d’alu). Cette pate aura pour effet de rendre les sales betes steriles. Il ne reste plus qu’a “nettoyer”…

Eviter les cafards a bord

Pour eviter les cafards a bord, deballez vos courses dans votre annexe, et laissez tous les cartons a l’exterieur (ou dans l’annexe).

Bon courage !

Le pain a l’eau de mer

Lors de nos navigations d’entrainement,  nous avons pris l’habitude de toujours faire du pain. Il est tres agreable pour l’equipage d’avoir du pain frais, qui bien souvent est devore tout juste sorti du four…

Cette recette a pour avantage de demander tres peu de temps de preparation,  et comme l’attention est fixee sur quelque chose, elle est a la porte des membres de l’equipage sujets au mal de mer. Voici la recette:

Preparation de la levure

Dissoudre une cuilleree de sucre en poudre dans un verre d’eau tiede puis y verser un sachet de levure de boulangerie lyophilisee. L’eau doit paraître chaude mais on doit pouvoir y laisser le doigt (40° environ). Laisser gonfler 5 mn, on doit voir une couche de mousse brune qui se forme en surface (comme sur une Guiness).
N.B. si la levure ne mousse pas, le pain ne gonflera pas.  C’est que votre levure est morte !

Si vous n’avez pas de sucre en poudre, ce n’est pas tres grave, la reaction chimique est juste ralentie.

Preparation de la pate

Dans un saladier,  mettre 750g de farine, puis la solution preparee precedemment. Ajouter de l’eau de mer jusqu’a obtenir une pate souple. Si vous etes dans un port, ou dans un endroit ou l’eau n’est pas ideale, remplacez l’eau de mer par de l’eau douce et ajouter un cuilere a cafe de sel.

Melanger le tout et laisser reposer 2 bonnes heures minimum (nous, on la laisse reposer toute la nuit) dans un endroit sec, a l’abris des courrants d’air.

La cuisson

En fonction de votre equipement, vous avez le choix pour la cuisson !

  • Soit vous utilisez le four de votre bateau, auquel cas vous deposez la boule de pate dans un plat en pirex farine pendant 25 minutes
  • Soit vous utilisez votre cocotte minute. Dans ce cas, mettez la boule de pate sur du papier sulfurise, dans le panier de la cocotte. Fermez la cocotte (sans la souspape) et laissez cuire pendant 45 minutes environ.

Bon appetit !

Plus de batterie pour demarrer ! Que faire ?

Plus de batterie pour demarrerCa peut arriver pour tout un tas de raisons, vous avez besoin de demarrer votre moteur, et la probleme: le demarreur se lance, febrilement, mais pas assez longtemps pour que le moteur ne demarre. Votre moteur etant garant de votre survie en mer, il vous faut trouver une solution, et vite !

Anatomie d’un circuit electrique marin

Le circuit electrique d’un bateau est compose de 3 elements:

  • Les generateurs

Il s’agit par exemple de l’alternateur de votre moteur, comme sur votre voiture. Il peut s’agir aussi d’une eolienne, des panneaux solaires, ou de votre chargeur de batteries, etc. La fonction des generateurs d’electricite est donc de produire l’electricite qui va etre stockee par la suite, dans vos reserves: les batteries.

  • Les reserves

Ici, il n’y a pas 36 solutions, l’electricite produite par les generateurs est stockee dans des batteries, encore une fois comme sur votre voiture. Sur des petits bateaux, le circuit est alimente en 12v. Sur les plus gros bateaux, on choisira du 24v. Cette difference reside dans le fait que la section d’un cable est proportionnelle a sa longueur et a l’intensite de l’electricite le traversant. Il faut donc un cable plus gros pour du 12v que pour du 24v pour un cable de 50m par exemple.

  • Les consommateurs

Je ne parle pas ici de votre equipier qui a oublie d’eteindre la lumiere de sa cabine cette nuit, je parle de la lumiere en elle-meme. Tous les equipements consommant de l’energie electrique entrent dans cette categorie (GPS, pompe a eau, lecteur CD, VHF, …)

Le parc de batteries

Votre bateau est donc equipe d’un parc de batteries, separe en deux parties: les batteries de servitude et les batteries moteur. Comme le nom l’indique, les batteries moteur servent au demarrage du moteur. Ce sont elles qui nous posent probleme d’ailleurs ! Elles ne sont plus assez puissantes pour entrainer notre demarreur car elles ont ete dechargees prematurement. Les batteries de servitude quand a elles, servent a l’electronique de bord, a l’eclairage, et plus generalement a tout ce que vous voulez !

Les deux circuits sont isoles l’un de l’autre, ce qui veut dire que la pompe a eau qui tourne ne vous empechera pas de demarrer votre moteur. En revanche, le moteur recharge tout le parc des batteries, servitudes et moteur compris, comme nous l’avons vu plus haut.

La solution au probleme

La solution repose sur un principe simple, que vous devez connaitre. Lorsque des batteries sont montees en serie, leur tension s’ajoute. Tres bien, nous allons donc monter nos batteries en serie, afin de fournir suffisamment d’energie a notre demarreur.

Pour cela, deconnectez toutes les batteries (au risque de griller toute votre installation !). Ensuite, connectez le plus d’une batterie au moins de la batterie suivante, et ainsi de suite. Il vous reste donc le moins de la premiere batterie, et le plus de la derniere batterie. Branchez donc votre demarreur sur cette nouvelle batterie constituee de plusieurs batterie. Vous pouvez faire contact avec un tournevis par exemple, mais assurez vous que le manche de celui-ci vous permettra de vous isoler du circuit. Une trentaine de volts dans les doigts ont une facheuse tendance a surprendre et a donner des fourmis dans les bras.

Lorsque vous faites contact, le demarreur est alimente par la somme des tensions restantes dans les batteries, il va entrainer la courroie et demarrer le moteur sans peine. Ceci etant fait, debranchez le circuit du moteur, et rebranchez tout comme avant. Laissez tourner le moteur, et investiguez plus avant pour comprendre pourquoi votre parc de batteries moteur s’est vide.

Les poissons volants

Vous n’etiez pas de quart la nuit derniere, mais vous etes de 6h00-8h00. Surprise, a la levee du jour, le cockpit est habite par quelques poissons volants qui viennent de s’echouer.
Chouette, a manger gratuit, et sans effort ! Oui, sauf que ce n’est pas tres bon ! Voici comment ca passe le mieux:

Au barbecue:
ca ne fait que quelques jours (ou semaines) que vous avez quitte une ile et donc il vous reste du charbon de bois. Videz les poissons, mettez les sur la grille, comme des sardines. Ca fume, ca pue, mais ca nourrit !

A l’huile:
Ca fait plus longtemps que vous n’avez pas vu l’ombre d’une cocotier, videz les poissons, coupez les ailes, et mettez les poissons dans des bocaux d’huile d’olive avec du piment seche, et des condiments a votre guise. Vous pourrez commencer a y gouter dans une semaine ou deux.

En papillottes:
Videz le poisson, coupez les ailes. Mettez le poisson au coeur d’une feuille d’alu, salez, poivrez, un filet d’huile d’olive, un quart de citron vert, et au four jusqu’a ce que la chair soit blanche.

Conclusion:
le poisson volant est un poisson qui viendra betement mourrir sur votre bateau. On le croise en general dans les courants chauds. Dommage qu’il soit si peu goutu, et si plein d’arretes. Il constitue neanmoins un bon repas si on regarde le rapport qualite/prix