Umi no Hi – Jour de la Mer

Aujourd’hui nous sommes le 3ème lundi de juillet, au Japon cela correspond au jour de la mer : Umi no Hi (海の日). Il s’agit d’un jour férié au Japon, d’où le côté pratique du fait qu’il soit placé systématiquement un lundi ! Les Japonais en profitent souvent pour passer un week-end prolongé à la plage.

Ce jour est devenu férié en 1995, avec pour but de célébrer l’importance de la mer pour le Japon. C’est pourquoi pour célébrer ce jour, je vous propose de découvrir un peu de vocabulaire autour des produits de la mer ! Cela peut vous être très pratique pour commander des sushis par exemple…

Fugu (河豚): Poisson globe
Hirame (平目, 鮃): Limande
Katsuo (鰹, かつお): Bonite
Maguro (鮪): Thon
Ōtoro (大とろ): Ventre de thon, très gras
Toro (とろ): Ventre de thon, gras
Chūtoro (中とろ): Ventre de thon, moins gras (eh oui, le thon c’est si bon ça vaut bien toutes ces distinctions !)
Sake, Shake (鮭): Saumon
Tai (鯛): Daurade
Unagi (鰻): Anguille
Ebi (海老): Crevette
Kani (蟹): Crabe
Kaki (貝): Huître
Ika (烏賊, いか): Seiche
Tako (蛸, たこ): Poulpe
Ikura (イクラ): Oeufs de saumon

Rien que d’écrire tout ça, ça me donne faim… Et vous, quel est votre préféré ?
Moi j’adore le tataki de bonite, et les sushis de Otoro… Bon appétit !

Comment bien manger ses sushis

On s’est tous demandé, au restaurant ou en privé, comment il fallait s’y prendre pour bien manger ses sushis. Cette situation n’est pas particulièrement facilitée par la taille des sushis fabriqués par les “non-japonais”, toutes ces chaînes de sushis qui en font des énormes, contrairement aux sushis japonais bien plus “manipulables”.

Voici donc un petit mode d’emploi pour savoir tout ce qu’il y a à faire ou ne pas faire pour manger ses sushis le plus poliment possible dans un environnement japonais. Attention, il s’agit bien sûr des règles de politesses “extrêmes”, donc y déroger un peu, surtout en tant que gaijin, ne vous vaudra pas pour autant les foudres de la communauté japonaise. Mais si vous les respectez à 100%, sachez que vous avez tout bon !

Comment bien manger ses sushis
Comment bien manger ses sushis

PS : Malheureusement je n’ai pas réussi à remonter jusqu’à la source de ce super dessin. Félicitations à l’auteur malgré tout !

Ca vous interesse aussi

Infographie Guide voyage Vietnam http://lecourrier.vn/un-mini-guide-sur-le-vietnam/183981.html

Toricho, l’authentique restaurant japonais de Montparnasse

toritcho3Après avoir appris le nom japonais des poissons ainsi que la méthode pour bien manger ses sushis, vous voici prêts à aller déguster de l’authentique gastronomie japonaise dans l’un des meilleurs restaurants nippons de Paris : Toricho.

Situé dans une rue célèbre pour ses multiples crêperies, j’ai nommé la rue du Montparnasse, Toricho ne paie pas de mine et est ainsi facile à manquer. Ce serait pourtant dommage, car on fait difficilement plus authentique comme restaurant japonais à Paris ! Les vrais Japonais mais aussi les gastronomes parisiens ne s’y trompent d’ailleurs pas et y affluent en masse, ce qui peut rendre l’accès au restaurant difficile aux heures habituelles…

Peu importe finalement, car chez Toricho vous aurez le plaisir de trouver (ou retrouver) la vraie gastronomie japonaise (même si pour faire plaisir aux clients ils dégainent quand même les brochettes boeuf fromage). Au menu donc : les vrais brochettes japonaises, sushis, tempura, mais aussi donburi (bol de riz accompagnés de viandes diverses; à demander directement le soir car ne figurent pas sur la carte), natto pour les plus courageux, nabe, chawan muchi

Culinairement, on se croirait presque dans un izakaya, ces auberges japonaises où l’on sert de nombreux petits plats. Seule différence : ici, on est plutôt tassés, et les clients sont bruyants… Qu’importe : retrouver le vrai goût du Japon, c’est un véritable plaisir !

Toricho
47 Rue du Montparnasse
75014 Paris
01 43 21 29 97
Métro : Edgard Quinet (Ligne 6) / Montparnasse (Ligne 4, 12, 13, 6)

Ouverture du lundi au dimanche de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 22h30